sexo

    Après 4 ans de relation, je me suis lassée du sexe

    Faire l’amour dès que l’on se voit, se sentir émoustillée par sa seule présence, ne pas se satisfaire d’un seul rapport… Cela ne dure pas éternellement dans une relation amoureuse. Comment faire renaître l'envie? Les explications de Camelia Sutra.

    Publié le 
    19 Septembre 2017
     par 
    Camelia Sutra

    Bonjour Camelia,

    J’ai un problème: je n’ai plus tellement envie de faire l’amour avec mon copain. Cela fait presque 4 ans que nous sommes ensemble et c’est comme si mes désirs avaient peu à peu disparu (alors que les siens sont toujours bien présents). Comment pourrais-je améliorer cette situation?

    Merci d’avance pour vos précieux conseils,

    Lina

    Chère Lina,

    Un grand merci pour votre e-mail. Permettez-moi tout d’abord de vous rassurer: personne, après 4 ans de relation, ne continue d’avoir des papillons dans le ventre dès qu’il ou elle aperçoit l’élu(e) de son cœur. Personne. Ou alors ces gens mentent ou vivent dans «Les Mystères de l’amour», au choix. Il n’y a rien d’étonnant à ressentir un certain désintérêt vis-à-vis du sexe à certaines périodes de sa vie.

    Comme votre cas l’illustre, ce manque d’entrain est souvent l’apanage des femmes. Une étude parue en septembre 2017 et dirigée par le Centre de recherche sur la sexualité de l’Université de Southampton vient corroborer cela:

    Lorsqu’il s’agit de relations qui durent depuis plus d’un an, les femmes sont plus susceptibles de perdre de l’intérêt pour le sexe. Les hommes, quant à eux, affirment que leurs envies sont toujours aussi fortes, peu importe la durée de leur couple.

    L’étude britannique réalisée auprès de 6 669 femmes et 4 839 hommes met également en évidence l’importance d’avoir des passions communes. Plus les intérêts généraux des deux protagonistes divergent, plus il y a de risques de mettre sa sexualité en mode «pause indéterminée».

    Parler... et partager!

    Je ne vous apprends rien, chère Lina, mais la communication est capitale au sein du couple. Qui plus est lorsque l’on connaît des périodes sexuellement moins intenses. Prenez le temps d’expliquer votre ressenti à votre partenaire et mettez-vous également à sa place (au sens figuré, pas besoin de chambouler l’organisation de votre chambre à coucher! Quoique…) pour tenter de comprendre ses attentes et ses frustrations.

     

     

    En amour, rien n’est irréversible. Si cette phase «down» tendait à s’éterniser et que cela vous inquiétait, consultez un(e) sexologue. Veillez également à partager d’autres moments privilégiés avec votre compagnon: courez au cinéma admirer le dernier film de votre réalisateur favori, planifiez un week-end prolongé à Minorque ou à Naples, retrouvez le goût des petits instants volés… Essayez aussi de passer du temps loin de lui pour ressentir la sensation de manque. Et surtout, ne vous mettez pas la pression, ne vous forcez jamais et restez à l’écoute de vos envies.

    Je vous envoie toutes mes ondes positives,

    Camelia

    Vous souhaitez poser une question à Camelia Sutra? N'hésitez pas à lui envoyer un petit mail. Anonymat garanti! 

    (Nous précisions que ces lignes ne sont pas rédigées par un sexologue.) 


    A lire aussi:
    Rencontres en ligne: comment dépasser l'échange virtuel?
    Je n'arrive pas à avoir d'orgasme avec mon mec: que faire?
    Soyons «sex friends» et c'est tout: une bonne idée?

    A lire également
    Cette semaine, Camelia Sutra répond à Claire, qui déplore la courte durée de ses ébats, et lui conseille de tester la méthode «Karezza»...
    O
    Main féminine cliquant sur une souris d'ordinateur.
    Les filles sont volontiers consommatrices de vidéos trash. Portrait de celles qui flirtent avec Pornhub, Youporn et consorts.
    O
    Votre priorité: retrouver une stabilité minimale avant de pouvoir faire le point et évoquer le futur
    O