santé

    Gare aux piqûres de tiques: comment se protéger?

    La piqûre de cette petite bestiole peut être à l’origine de maladies potentiellement graves, comme la borréliose (également appelée maladie de Lyme). L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) souligne notamment une augmentation des cas de tularémie, une autre maladie également transmise par ces minuscules vampires. Alors, mieux vaut prévenir que guérir!

    Publié le 
    3 Mai 2018
     par 
    Jennifer Segui / EDM

    Qu’est-ce que c’est?

    La tique fait partie de la famille des acariens. En Suisse, il en existe de nombreuses espèces présentes un peu partout, excepté dans les zones situées au-delà de 1500 mètres d’altitude. Surtout actives au printemps et en automne (entre les mois de mars et novembre), elles affectionnent les sous-bois humides, les prairies, les parcs urbains et même les pelouses des piscines.

    Pourquoi la tique est-elle dangereuse?

    Après une piqûre indolore, l’arachnide se fixe sur la peau et se nourrit du sang de sa victime. Cela n’est déjà pas très agréable, mais le plus inquiétant est que la tique peut transmettre les agents infectieux de la borréliose, ou maladie de Lyme, qui occasionne des maux de tête, de la fièvre, des troubles articulaires et neurologiques potentiellement gravissimes. La bestiole est également vectrice de la méningo-encéphalite verno-estivale, dite méningo-encéphalite à tiques.

    En rouge, les zones où la vaccination est recommandée en Suisse. ©admin.ch

    Update 2018

    Ainsi que le souligne l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans un rapport consacré aux maladies transmises par les tiques, la tularémie se propage progressivement en Suisse: cette maladie, pouvant entraîner l'apparition d'un ulcère, ou mener à une affection pulmonaire dans les cas plus sérieux, se transmet également par contact direct avec un animal, de la terre ou de l'eau contaminés. Le nombre de cas recensés aurait effectivement augmenté en quelques années seulement, passant de 31 à 129 cas, en 2017. 

    Interrogé par nos collègues du Matin, Daniel Koch, responsable de la division des maladies transmissibles à l'OFSP, se montre rassurant: 

    «Contrairement à celle que l’on trouve aux États-Unis, la bactérie présente en Suisse n’engendre pas les symptômes les plus graves. La maladie se soigne parfaitement avec des antibiotiques. Par ailleurs, lors des cas non traités, le taux de mortalités est inférieur à 1%, alors qu’il est d’environ 10% aux États-Unis.»

    Comment se protéger?

    Lors de promenades en forêt ou à travers prés, il est conseillé de se couvrir bras et jambes et, si possible, de porter un pantalon serré aux chevilles. On peut aussi opter pour des vêtements clairs, qui permettent de mieux repérer une tique en balade, et s’enduire de répulsif, y compris sur les cheveux. Dans les zones à risques, dont la carte est régulièrement éditée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), il est fortement conseillé de se faire vacciner contre la méningo-encéphalite à tiques. Enfin, il vaut la peine de procéder à une inspection minutieuse du corps et de la tête au retour d’une promenade.

    Les bons réflexes pour éviter les tiques et ses complications

    Que faire en cas de piqûre?

    Retirer la tique le plus rapidement possible avec un tire-tiques ou une pince à épiler et désinfecter la zone de la piqûre, puis surveiller son évolution durant les semaines qui suivent. Si un érythème en forme de cercle rouge sur les bords et blanc au centre apparaît, il faut consulter: il s’agit du premier signe d’une borréliose, qui peut encore être soignée avec des antibiotiques. Dans ce cas, il faut aussi penser à avertir son assurance, sachant que la piqûre de tique est considérée comme un accident. Fièvre, état fébrile ou douleurs articulaires sont également des signes dont il faut tenir compte.

    Plus d’infos

    Carte des zones à risques (mot-clé FSME) et infos générales.


    A lire aussi:
    Bébé secoué: un test sanguin pour détecter une hémorragie cérébrale
    Trouver le sommeil: Mode d'emploi
    8 commandements alimentaires pour ne pas tomber malade

     

    A lire également
    Cette habitude permettrait même de rattraper le manque de sommeil et la fatigue accumulés durant la semaine!
    O
    Une étude britannique suggère que l'acupuncture pourrait faire office de traitement potentiel pour les personnes souffrant d'anxiété dentaire.
    O
    Nos meilleurs alliés de bronzette ne sont malheureusement pas immortels!
    O
    Santé
    Voici les principaux gestes à adopter pour se protéger des tiques.
    O
    istockphoto.com
    Santé
    Si vous espériez échapper aux raids de cette population d’insectes piqueurs suceurs grâce à un groupe sanguin protecteur,...
    O
    Santé
    Avec l'arrivée de températures plus clémentes, les pollens sont de retour, quelques conseils pour se protéger.
    O
    Bons plans seconde main à Lausanne: Bô Marché et vide-dressings
    En Suisse
    On profite du début de l’été pour refaire notre garde-robe à moindre prix en découvrant les vide-dressings de la capitale vaudoise.
    O
    train montagnes Suisse
    En Suisse
    A bord de ce train, on découvre les paysages qui font la réputation de la Suisse auprès du monde entier.
    O