news société

    Scandale: l'administration Trump veut réautoriser la chasse aux louveteaux dormant dans leurs nids

    Après avoir levé l'interdiction d'attaquer les ours en pleine hibernation, en Alaska, le président des Etats-Unis s'apprête à supprimer une nouvelle loi, érigée en 2015 par Barack Obama: alors que ce dernier avait imposé des règles très strictes pour empêcher la chasse aux louveteaux et aux oursons cachés dans leurs abris, cette protection risque malheureusement de disparaître très bientôt... 

    Publié le 
    23 Mai 2018
     par 
    Ellen De Meester

    Le lundi 21 mai 2018, les autorités américaines, dirigées par Donald Trump, ont exprimé la volonté de réinstaurer des pratiques de chasse dites «extrêmes», en Alaska. Autorisant les chasseurs à tirer sur des jeunes ours ou des louveteaux, à l'intérieur de leurs nids, et de tuer des caribous en train de nager, elles avaient initialement été instaurées pour contrôler la prolifération de prédateurs, dans la région. En 2015, Barack Obama les avait interdites, acclamé par les organisations de défense des animaux, qui les jugeaient évidemment trop cruelles. 

    Ainsi, si la loi est acceptée, les animaux résidant dans un parc national comptant 9000 kilomètres carrés, risqueront d'être fusillés dans leurs nids, ou en pleine baignade (une situation d'évidente vulnérabilité pour les caribous qui, au cas où Donald Trump l'ingorait, ne sont pas du tout des prédateurs!). 

    Le 11 avril 2017, il y a une année déjà, l'administration Trump réautorisait la chasse aux ours en hibernation, provoquant une vague de colère dans le monde entier. De même, en novembre 2017, il relançait l'importation de «trophées» de chasse de lions et d'éléphants, tués en Afrique, encourageant indirectement les braconniers cherchant à vendre les carcasses à prix d'or. 

    Scandaleux: l'administration Trump autorise la chasse aux ours en hibernation, en Alaska

    Des pratiques intolérables

    En levant l'interdiction, Trump rendrait aux chasseurs l'autorisation d'appâter les ours bruns ou blancs avec de la nourriture ou de la lumière artificielle, de les attirer dans des pièges, de les tuer dans leurs nids, d'ordonner à leurs chiens de les agresser, et de tirer sur des caribous depuis des bateaux à moteur spécialement conçus à cet effet...  

    «L’administration Trump est tombée encore plus bas, en ce qui concerne la protection de la vie sauvage, indique Jamie Rappaport Clark, présidente de l’organisation "Defenders of Wildlife", auprès du Huffington Post. Autoriser l’abattage de louveteaux et d’oursons dans leurs nids est un acte barbare et inhumain. Les règles proposées contredisent l’objectif même des parcs naturels, qui s’attachent justement à protéger les animaux».

    L'administration Trump réautorise l'importation de «trophées» de chasse d'éléphants et de lions.

    Afin d'expliquer la décision, le texte commandé par Ryan Zinke, secrétaire de l'Intérieur, stipule que «le but de cette proposition est d’aligner la chasse sportive aux régulations des parcs nationaux d’Alaska», et d’encourager la gestion durable de la faune sauvage. Confrontés aux mêmes genres d'arguments, selon le «Washington Post», l'administration Obama avait réfuté ces explications, rappelant que les effets de rééquilibrage suscités par la chasse étaient bien trop minimes pour autoriser ce genre de mesures. 

    Espérons que, cette fois, l'administration Trump écoutera la voix du peuple, et reviendra sur cette scandaleuse décision! Et qu'un jour il arrêtera de détruire notre faune... 

    La Norvège décide d'interdire les élevages d'animaux à fourrure

    A lire également
    On vous raconte ce qu’a vécu l’actrice américaine, depuis le fameux «I will» qui a fait chavirer la planète.
    O
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    News société
    Le président des Etats-Unis a encore frappé: sa nouvelle cible? Les animaux sauvages.
    O
    News mode
    Une belle victoire pour les défenseurs des animaux!
    O
    News société
    Alors qu'il possède actuellement 250 000 fermes de visons et de renards, le pays bannira complètement cette activité d'ici 2025.
    O
    News société
    Prête à tout pour innocenter son nouveau moteur, l'entreprise aurait aussi fait appel à des «cobayes» humains.
    O
    News société
    La chasse au rorqual commun, un mammifère menacé d'extinction, reprendra dès le 10 juin 2018.
    O
    femme sur un rocher dans la nature
    Voyage
    Pression au travail, famille pesante, besoin de changement, on vous propose cinq voyages en mode «retraite» à essayer lors de vos vacances.
    O
    nettoyage plage
    News loisirs
    Mettez-vous au vert en participant à des ateliers créatifs et ludiques ou à des nettoyages de quartier.
    O
    News loisirs
    A l’occasion de sa 7e édition, qui s’étend d'avril à décembre 2018, Lausanne à Table propose 50 événements et 120 dates.
    O