famille

    «Quand on voit le bébé, on oublie tout»: la BD qui dénonce les violences obstétricales

    En collaboration avec «Paye ton Gynéco», les dessinateurs de «Projet Crocodiles» ont publié une nouvelle bande dessinée. Touchant à l’accouchement et aux pratiques gynécologiques et médicales, celle-ci fait froid dans le dos.

    Publié le 
    17 Décembre 2018
     par 
    Muriel Chavaillaz

    Violences gynécologiques et obstétricales: trop souvent banalisées, voire totalement ignorées, elles concernent pourtant de trop nombreuses femmes. En France, en août 2017, une étudiante en médecine dénonçait notamment les touchers vaginaux réalisés sans le consentement des patientes dans les hôpitaux:

    Un TV (toucher vaginal) sans consentement est un viol. Les TV au bloc, effectués sans consentement, ça existe et ce sont des viols.

    Juliette Boutant et Thomas Mathieu, dessinateurs de «Projet Crocodiles», rappellent avec leur dernière planche que ces violences concernent également les jeunes mères. C’est en collaboration avec «Paye ton Gynéco» que le duo a recueilli et illustré le témoignage d’une femme qui raconte en détail les étapes de son accouchement. L’attente, le manque de communication, le fait que les spécialistes l’ignorent totalement et ne lui expliquent absolument pas ce qui est en train de se passer: son récit bouleverse et interpelle.

     

     

    #ThisIsNotConsent: l'Irlande furieuse, après que le string d'une ado violée soit déclaré comme «preuve de consentement»

    Episiotomie et sutures sans anesthésie

    Niée, la douleur des femmes n’occupe guère de place. Car c’est bien connu, «quand on voit le bébé, on oublie tout». Sauf que non: on n’oublie pas le manque de considération, l’épisiotomie réalisée sans consentement, les sutures effectuées sans anesthésie.

    Avec cette bande dessinée, le duo souhaite ouvrir le débat et permettre à toutes les femmes d’exprimer leur douleur. Des actes (trop) longtemps tus, jugés tabous, voire «normaux» puisque lorsque le nouveau-né se porte bien, il est interdit de se plaindre. Le cas décrit est loin d’être unique, comme le prouvent les nombreux témoignages publiés en commentaires. «Exactement ce que j’ai vécu, écrit Cathy Cat sur Facebook. Tellement triste de voir que c’est visiblement «courant» mais heureuse que la parole des femmes soit enfin libérée et entendue.»

    Aloyse, une autre maman, raconte également la naissance traumatisante de son fils:

    Ça me rappelle mon premier accouchement, une catastrophe. Mon fils et moi avons mis des années à nous en remettre. Car oui, il y a un impact sur le bébé.

    En dehors des accouchements, ces violences sexistes touchent également les femmes lorsqu’elles se rendent chez leur gynécologue. En Suisse romande, pour lutter contre ce phénomène, Feminista! a par ailleurs créé un site internet, «Adopte unE gynéco», afin de lister des praticiens respectueux.

    A lire également
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    bébé pédiatre auscultation stéthoscope
    Où sont les pères aux urgences pédiatriques? Des internes en médecine dévoilent la nullité de certains…
    O
    caroline receveur marlon instagram
    L’influenceuse avait partagé le récit compliqué de ses premiers mois de grossesse. Elle livre désormais l’histoire de la naissance de son fils.
    O
    brigitte debout les femmes aurélie saada youtube violences faites aux femmes
    News société
    Écrit en 1971, le texte rédigé par le «Mouvement de Libération des Femmes» a été entonné par plusieurs artistes engagées.
    O
    clavier ordinateur stéthoscope médecin docteur site internet gynécologie adopte un gynéco
    Santé
    Un groupe romand a créé une plateforme participative listant les docteurs compétents.
    O
    Getty
    News société
    Contraception, accouchement, pilule du lendemain, sur le réseau social, les femmes compilent et épinglent les pires réflexions...
    O
    emma dessinatrice charge émotionnelle BD bande dessinée
    News société
    La dessinatrice Emma nous parle du monde du travail, des inégalités et de la charge émotionnelle.
    O
    Psycho
    Routine pour beaucoup, cette visite médicale peut être une expérience anxiogène.
    O
    News société
    Comment aider les jeunes filles à réagir face au sexisme? Réponse avec Emmanuelle Piquet, auteure d'un livre sur le sujet.
    O
    Culture
    L'illustratrice Emma souhaite encourager la «culture du consentement».
    O
    Cuisine
    De la gastronomie magique aux recettes venues de Jérusalem, voici 7 livres coup-de-cœur à mettre sous le sapin.
    O
    En Suisse
    Balades avec des husky ou rencontres avec des St-Bernard: de quoi faire briller les yeux de toute la famille!
    O
    foie gras gravlax benjamin breton fiskebar genève
    Cuisine
    Le chef du restaurant genevois Fiskebar nous propose une réinterprétation fraîche et savoureuse du traditionnel plat festif.
    O