couple

    Le secret des couples heureux? Faire la vaisselle chacun son tour!

    Une recherche menée par l'Université américaine d'Utah a révélé quelle corvée est la plus susceptible de créer des disputes chez les amoureux: il s'agit de la vaisselle! Les femmes qui se voient (quasi) toujours chargées d'astiquer les couverts présenteraient une satisfaction bien moins élevée, au sein de leur couple. Vous avez entendu, messieurs? Attrapez les torchons! 

    Publié le 
    10 Avril 2018
     par 
    Ellen De Meester

    «Mais chéri... tu n'as pas fait la vaisselle?!» Si cette phrase (suivie de cris, de jurons et d'éclats de verre brisé), vous est familière, sachez que vous n'êtes pas la seule: selon une étude américaine, certaines tâches ménagères mèneraient à davantage de disputes que d'autres. En fait, cette pile d'assiettes sales est carrément susceptible de ruiner notre couple! 

    Parmi les dizaines de milliers de personnes interrogées par les chercheurs entre 1965 et 2006, une écrasante majorité de femmes s'avouent largement plus insatisfaites lorsqu'elles sont contraintes de faire sans cesse la vaisselle (et bien, voilà qui est vraiment très étonnant...).

    En revanche, celles qui nettoient les couverts tour à tour avec leur moitié s'affirment plus épanouies dans leur relation. Aussi cette alternance leur permet-elle d'échapper à de nombreuses disputes!

    Si ce constat vaut également pour les autres corvées quotidiennes, l'étude souligne tout de même que le partage de la vaisselle représente «la plus grande source de satisfaction pour les femmes, lorsqu'il s'agit de tâches ménagères». Pourquoi? Sans doute parce que cette appétissante mission nous attend chaque soir, machiavélique, tapie tout au fond de l'évier malpropre... Beurk. D'autant plus que le fait de laisser la carcasse du dîner gésir dans la cuisine suggère une forme de procratination peu respectueuse de la part de notre chéri(e): «Je laisse ça là, il/elle s'en occupera plus tard!» 

     

     

    Couple: l'égalité se joue autour du panier de linge sale!

    Une évolution, enfin! 

    Le professeur Dan Carlson, l'un des responsables de l'étude, affirme toutefois à l'Independent que la vaisselle est en passe de devenir (à l'instar des courses alimentaires) l'une des tâches ménagères les plus facilement partagées par les couples (Hallelujah)!

    Si, en 1960, les femmes chargées de toutes les corvées affirmaient ressentir une satisfaction sexuelle plus importante que les autres, le paradigme s'est totalement inversé, en 2018: aujourd'hui, c'est le co-nettoyage qui apporte un maximum de bonheur aux amoureux!

    Et si, plutôt que de promettre une garde alternée à la vaisselle, nous la faisions simplement ensemble? «Toi tu sèches, moi je savonne». Et voilà, on est sauvé! 

    «Fallait demander»: la B.D qui appelle au partage des tâches ménagères

    A lire également
    Nous faisons tous des rêves prémonitoires
    [field_petit_chapeau_suppar]
    News société
    [field_petit_chapeau][field_petit_chapeau_recette]
    [field_tags_pour_chaque_recette][field_tags_pour_chaque_article]
    O
    News société
    [field_petit_chapeau][field_petit_chapeau_recette]
    [field_tags_pour_chaque_recette][field_tags_pour_chaque_article]
    O
    News société
    [field_petit_chapeau][field_petit_chapeau_recette]
    [field_tags_pour_chaque_recette][field_tags_pour_chaque_article]
    O
    En Suisse
    [field_petit_chapeau][field_petit_chapeau_recette]
    [field_tags_pour_chaque_recette][field_tags_pour_chaque_article]
    O
    News loisirs
    [field_petit_chapeau][field_petit_chapeau_recette]
    [field_tags_pour_chaque_recette][field_tags_pour_chaque_article]
    O
    Voyage
    [field_petit_chapeau][field_petit_chapeau_recette]
    [field_tags_pour_chaque_recette][field_tags_pour_chaque_article]
    O