En 2018, vous êtes en Année 9…: halte à la démotivation!

Halte à la démotivation! Au feu les insatisfactions! En 2018, un petit bilan s’impose peut-être, parce que vous n’êtes pas complètement à l’aise dans vos baskets. Il faut regarder derrière vous et faire le tri ou le ménage pour (un peu plus tard) reprendre un nouveau souffle. L’année 9 est la dernière de votre cycle: pour terminer en beauté, il faut vous débarrasser de quelques vieilles casseroles, fermer les tiroirs (et quelques portes), mettre fin aux situations qui vous freinent, ne vous apportent plus rien ou qui n’en finissent pas de dégénérer. Trouver une vraie solution aux soucis récurrents. Pas toujours facile: il faudra sans doute d’abord vous persuader du bien-fondé de ces remises en question, envisager que votre vie puisse vous convenir autrement, gagner en lucidité et fournir des explications. L’impulsivité et la précipitation sont donc à bannir. L’émotivité est forte, en année 9: n’hésitez pas à prendre l’air de temps en temps pour y voir plus clair la plupart du temps! L’année 9: un point final qui ne vous fera pas de mal…

En amour, la sensiblerie semble être un leitmotiv de l’année 9. Une accumulation de petites choses (au cours du temps) vous a peut-être fragilisée et vous voilà en quête de réponses ou en demande de sécurité, d’affection, d’attentions. Bref, une forme de vulnérabilité vous laisse à fleur de peau et l’instabilité émotionnelle pourra quelquefois vous desservir. Evitez de prendre des décisions sous le coup de l’émotion ou de rentrer dans la ronde des tensions: il vaudra toujours mieux dialoguer, renforcer la complicité, harmoniser vos rapports. En revanche si vous sentez qu’une relation devient nocive, ce sera peut-être le moment de vous poser les bonnes questions et d’envisager une séparation.