voyage

    Demain... on prendra l'avion debout!

    Couchettes, salles de réunion, voyages debout, toit panoramique… dans le futur, prendre l’avion risque d’être surprenant.

    Publié le 
    25 Avril 2018
     par 
    Relaxnews/Julien Pidoux

    L'invention paraît insolite. Elle existe pourtant bel et bien. Une entreprise italienne a conçu des sièges qui obligent le passager à voyager quasiment debout. Et les avionneurs ne manquent pas d’imagination quand il s’agit de «révolutionner notre expérience de vol». Et pas forcément dans le bon sens…

    Il y a quelques années, nombre de voyageurs avaient osé rire aux propos du PDG de Ryanair qui proposait de les faire voyager debout pour payer moins cher leur billet d'avion. En 2018, fini de rire. La société Avion interiors a conçu des rangées de sièges, dont l'assise oblige les passagers à se tenir quasiment debout. Les passagers s'installent en fait à califourchon. Une position qui n'empêche évidemment pas d'attacher sa ceinture, sécurité oblige.

    Tout le monde debout


    © Relaxnews  Bientôt, voyagera-t-on presque debout dans les avions?

    En rehaussant la position des passagers, ce prototype permet d'augmenter de 50% la capacité d'accueil à bord. Et dans la même dynamique, l'installation de tels sièges permet aussi de faire des économies supplémentaires, puisque ceux-ci pèsent jusqu'à 50% de moins que des sièges standards. Un argument qui pèse lourd dans le budget kérosène des compagnies aériennes.

    Toutefois, ce type de sièges ne serait installé que dans les appareils effectuant de très courts courriers, de moins d'une heure et demi de vol, en Europe et en Asie. «Aux Etats-Unis, la morphologie moyenne des passagers n'est pas compatible avec un espace aussi réduit», a expliqué Ermanno De Vecchi, le PDG de l'entreprise, à «BFM Business».

    J'apprends aux autres à vaincre leur peur de l'avion

    Monte dans la mezzanine

    Et autant dire que les avionneurs regorgent d’idées, plus ou moins loufoques. Rien qu’Airbus dépose chaque année jusqu’à 6000 brevets selon le site Usine Nouvelle, c’est dire. Dans le lot, des choses surprenantes, comme un avion dont tous les sièges seraient placés dans un cercle concentrique (une curieuse impression d’être à la fête foraine) ou la création d’une mezzanine pour superposer les G.V. (gentils voyageurs). Des projets qui – heureusement ? – prennent pour l’heure la poussière dans les archives du géant aéronautique.

    Descends dans ta chambre

    Mais certaines idées ne sont pas restées à l’état d’ébauches… Airbus a ainsi annoncé au début du mois d’avril 2018 lors du salon Aircraft Interiors de Hambourg la signature d’un partenariat avec Zodiac Aerospace pour créer divers espaces de détente dans les soutes de certains de ses A330. Salles de réunion, couchettes, salles de jeu, voire mini-chambre pour les passagers les plus chanceux. On est déjà un chouia plus curieux, voire impatient, que pour les sièges-qui-nous-obligent-à-rester-debout.

    A lire également
    femme sur un rocher dans la nature
    Pression au travail, famille pesante, besoin de changement, on vous propose cinq voyages en mode «retraite» à essayer lors de vos vacances.
    O
    Le mariage de Meghan et de Harry aura lieu le 19 mai, qu'attendez-vous pour boucler vos valises?
    O
    Vienne capitale Autriche
    L'Autriche nous régale avec ses expositions, ses opéras, son architecture et sa gastronomie.
    O
    Voyage
    Nous avons testé le nouveau module en ligne d'EasyJet, à suivre chez soi.
    O
    News sociétéCouple
    Train, métro, avion... l’idylle qui naît, ce n’est pas que du cinéma!
    O
    News société
    Elle a tout d'un top model, et dans la vie elle dirige des avions.
    O
    En Suisse
    La saison des verrées sous le soleil est là. Petit tour d’horizon de bars et restaurants insolites.
    O
    News loisirs
    A l’occasion de sa 7e édition, qui s’étend d'avril à décembre 2018, Lausanne à Table propose 50 événements et 120 dates.
    O
    Bons plans seconde main à Lausanne: Bô Marché et vide-dressings
    En Suisse
    On profite du début de l’été pour refaire notre garde-robe à moindre prix en découvrant les vide-dressings de la capitale vaudoise.
    O